Les effets bénéfiques de la stérilisation du jeune chat

Les effets bénéfiques de la stérilisation du jeune chat

A partir de quand je peux stériliser mon chat ?

La « tradition » est de stériliser les chats et chattes à partir de 6 mois, c’est surtout une raison de convenance pour le praticien. L’anesthésie est plus simple à mettre en place sur un chat de 3 ou 4 kg que pour un chat de 1,5 kg.

Aujourd’hui, les progrès de la médecine permettent aisément d’opérer un jeune chat même si une anesthésie n’est jamais un acte anodin.

Les jeunes chats se réveillent mieux après une anesthésie qu’un chat plus âgé, ce qui est meilleur pour leur équilibre et leur santé.

La stérilisation juvénile se fait à partir de 8 semaines et jusqu’à l’âge de 4 ou 5 mois.

Stérilisation juvénile à partir de 8 semaines avant 4/5 mois.

La stérilisation juvénile est un acte de protection

Ce nombre est hallucinant, selon l’I-Cad environ 85 000 chats sont laissés errants ou sans domicile chaque année et sont recueillis par les fourrières et les refuges. 42% de ces chats ont moins de 6 mois. Les conséquences sont parfois dramatiques parce que les gens pensent à tort que les chats peuvent se débrouiller seule.

A peine un sur dix est identifié et réclamé par sa famille. Les autres sont au mieux placés mais au pire euthanasiés. La plupart de ces chats errant sont issus d’une portée surprise qui n’est pas désirée.

Une chatte donne naissance en moyenne à 4 adorables chatons dont les familles ne sont pas toujours prêtes à en assumer l’existence.

Le fait de stériliser votre chat évite une décision difficile à assumer.

C’est aussi important puisqu’une surpopulation féline occasionne des nuisances et peut aussi induire des comportements indésirables de la plupart des voisins.

Une chatte peut être gestante à partir de 4 mois et mettre bas à 6 mois.

Les associations de protection animale préconisent de stériliser les chats entre 2 et 6 mois pour éviter le phénomène de portée surprise parce que les gens ne pensent pas qu’une chatte peut avoir des petits aussi jeunes.

Ça évite les accidents si la chatte se sauve à cause d’une porte rester ouverte par exemple.

Des avantages sur sa santé

80% des tumeurs détectées sont malignes. Le risque de propagation des métastases vers les autres organes est important. La moitié des chats diagnostiqués en ont déjà dans tous le corps. Le pronostic vital est engagé.

Plus la stérilisation a lieu tôt plus le risque futur de tumeur mammaire est diminué. Le risque diminue de près de 91% si la stérilisation a lieu avant les premières chaleurs.

En faisant diminuer les comportements de chaleur, on diminue les risques de contamination par des maladies sexuellement transmissibles.

Des effets bénéfiques sur le poids.

L’hypothèse selon des publications est que la stérilisation fait chuter les hormones et provoque une augmentation de l’appétit. Le fait de stérilisé avant le changement hormonal permet d’éviter cette chute et donc d’éviter cette prise de poids.

La stérilisation juvénile peut prévenir le surpoids.

La stérilisation juvénile permet que le chat ne devienne pas tout rond après stérilisation.

Les chatons deviennent des adultes particulièrement sveltes.

Des bénéfices aussi sur son comportement.

Pour le chat mâle, les urines changent d’odeur quand le chat devient pubère. Le mâle marque son territoire. Si on stérilise avant 4 mois avant que le chat change de comportement, on a alors moins de trouble du comportement.

On a moins de bagarres, de fugues et tous les comportements qui vont avec la maturité sexuelle.

Les chats sont souvent aussi plus câlins.

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le à vos amis 🙂

Laisser un commentaire

Résoudre : *
20 ⁄ 4 =